Arbolak

ARBOLAK, entreprise d'élagage et d’abattage localisée près des Landes (40), vous présente son programme de lutte contre les chenilles processionnaires.

Programme de lutte biologique intégré contre la chenille processionnaire du pin (Thaumetopoea pityocampa)

La chenille processionnaire du Pin peut être à l’origine de dégâts importants sur certaines essences de conifères ;  en affaiblissant leurs hôtes, elles ouvrent la porte à d’autres organismes capables de conduire à la mort du végétal (scolytes, champignons parasites). Les chenilles peuvent en outre être responsables de problèmes de santé pour l’humain et les animaux domestiques.

La mise en place d’un programme de lutte biologique intégré contribue à maintenir les populations locales à un niveau bas n’entraînant pas de problème pour l’homme et le végétal tout en permettant aux populations de prédateurs naturels de chenille de se maintenir en station.

Le programme de lutte proposé par Arbolak est basé sur le piégeage de la chenille aux différents stades de son cycle de vie et sur une stratégie visant à favoriser la présence des prédateurs naturels en leur fournissant localement un contexte environnemental accueillant. Les pièges conçus par « la mésange verte », testés avec succès par les chercheurs de l’INRA, sont disposés dans les arbres à des périodes correspondant aux différents stades de développement de l’insecte. Ces périodes sont déterminées par nos techniciens selon des observations de terrains réalisées par leurs soins et en s’appuyant sur un réseau d’organisme spécialisé dans le suivi des populations de ravageurs des végétaux.

La réussite du programme tient à un suivi et à un entretien régulier du dispositif de piégeage ; nos arboristes interviennent une première fois pour l’installation des pièges puis une fois par an pour réaliser les interventions d’entretien nécessaires au bon fonctionnement du dispositif.

Le Plan d’intervention annuel contre la chenille processionnaire du Pin comprend :

  • La pose des pièges à phéromones lors de l’envol des adultes (fin Mai début Juin) puis le retrait des pièges pour l’hivernage (fin septembre). Contrôle du sac collecteur sur une fréquence régulière et remplacé si nécessaire.
  • La pose des écopièges avant la procession de nymphose des chenilles (dès novembre) et le traitement des sacs contenant les chenilles à la fin de la période de procession (fin avril, mai). Contrôle du sac collecteur sur une fréquence régulière et remplacé si nécessaire.
  • La pose de nichoirs à mésange et le nettoyage des anciens nids (à l’automne)

Dans certain cas, un échenillage manuel peut être réalisé par nos arboristes grimpeurs, dans une fenêtre s’ouvrant de 30 jours après la ponte jusqu’à Décembre/janvier. Toutefois, le maintien du programme de lutte sur plusieurs années est en mesure d’éviter les interventions d’échenillage mécanique présentant un coût plus élevé pour le gestionnaire.

Quels que soient les moyens mis en œuvre, la chenille processionnaire reste un insecte difficile à maîtriser car si des zones non traitées demeurent, elles viendront immanquablement réinfecter les zones traitées.

Programme de lutte - Chenilles processionnaires